Patrimoine
>Chapelle St André de Sévanes
>Eglise
>La mosaique

Eglise

Au début du XIX°s, la chapelle n’était composée que d’une nef. Le clocher a était construit dans les années 1830 suivi de la cloche. En 1835, une horloge et un clocheton ont été installés. En 1837, le gouvernement mis à disposition des communes la somme de 7500 fr pour les aider dans les constructions ou les réparations d’églises ou de presbytères.

Le maire, M. GENSOUL invita le conseil à délibérer sur ce sujet. L’église de St Paul était insuffisante pour accueillir la population et pouvait être agrandie. La somme de 1200 fr fut allouée à l’agrandissement de celle-ci ainsi que celle de Connaux. Le conseil sollicita le préfet. Il demanda la somme de 1000 fr pour les aider mais n’obtint aucune réponse.

Au début de l’année 1838, une nouvelle circulaire vint proposer des fonds pour les églises. La délibérations antérieure fut alors renvoyée. Lors du conseil municipal du 10 août 1843, le sujet de l’église fut ré examiner. La somme de 4000 fr fut votée pour les répartir dans les exercices des 3 années suivantes.

Le 10 novembre 1844, les plans et devis réalisés par l’architecte M. BOURDON pour l’agrandissement de l’église de St Paul furent examinés. Les travaux semblaient suffisants. Le coût s’élevait à 5922 fr. Le conseil pensa trouver les fonds complémentaires.

Le 6 mai 1845, le conseil vota la somme de 5922 fr. Un appel d’offres au rabais fut lancé. Le 2 novembre, lors du dépouillement, c’est l’entreprise BIEL qui remporta le marché pour un montant de 5263 fr.

Des imprévus apparurent pendant les travaux. La séance du 24 octobre 1847 réactualisa le budget. Le conseil approuva le nouveau devis qui l’élevait à 7880 fr.

La mairie peina à obtenir le financement dans les délais de réalisation. Un accord financier proposé par un collectif d’habitants permis la fin des travaux.

Le 1er août 1850, le conseil municipal examina le procès verbal de réception et le règlement définitif des travaux. Il approuva le document. Le montant définitif était de 8180 fr.

En 1858, Monseigneur l’évêque de la commune fit une visite. Pour cette occasion, quelques travaux furent réalisés (blanchiment des murs, peinture de la porte d’entrée, reprise des peintures dégradées) sur les finances de la municipalité.

En 1877, le curé sollicita le maire pour réparer le pavé de l’église qui était en mauvais état. Le maire et 4 membres de la commission inspectèrent les lieux. Il fut projeté de remplacer les pavés par un carrelage en grappier de ciment. Le devis de 250 fr fut accepté.

Avec les travaux de l’église, le village et le voisinage ont dû être aménagés.

Avant 1849, une seule rue conduisait à l’église et un arceau en masquait la façade. Les propriétaires Messieurs Pommier et Placide proposèrent par courrier le 25 juillet 1848 de céder l’arceau contre la reconstruction de leurs façades jusqu’au niveau le plus élevé de l’arceau. En août 1848, le conseil municipal accepta la proposition et alloua le budget de 500 fr pour les travaux.

En 1889, M. Bony était propriétaire d’une maison et d’une basse cour qui étaient situés sur la place actuelle. Il donna son accord pour une vente à la mairie. L’acte de vente fut signé le 11 janvier 1890 à l’étude de Me Grimaud à Connaux par M. Bony et le maire M. Gensoul.

Le 20 avril 1849, M. Arnaud, voisin de l’église proposa par écrit un accord concernant l’évacuation des eaux de pluie. Il acceptait de recevoir les eaux de pluie ruisselant de la toiture de l’église contre un droit d’appui de 6 m de long et 6 m de large sur le mur de celle ci et d’avoir le droit d’entreposer du fumier contre ce mur. Le 1er mai 1849, le conseil approuva cet accord. M. Arnaud signa le même jour la délibération. Mme Pailhon, épouse du maire M. Gensoul qui initia la construction de l’église avait prévu plusieurs legs en faveur de l’église dans son testament.

Par une lettre datée du 15 mai 1849, le préfet informa le maire que l’église de St Paul devait être ouverte au culte régulièrement pour qu’elle ait un titre légal et puisse profiter des legs.

En juin et août de la même année le conseil délibéra à ce sujet et décida de solliciter l’administration publique pour ériger l’église de St Paul en succursale. Cette demande fut acceptée par décret. Une maison appartenant à M. Reynaud fut louée dès 1849 pour loger le prêtre.

Le 11 novembre 1866, le maire M. Maurensac exposa au conseil que la rente payée à M. Reynaud n’avait que trop durée et qu’il fallait l’éteindre par la construction d’un presbytère. Mme Bouchet fut disposée à céder à la commune un terrain de 350m2 contre la somme de 700 fr. L’architecte M. Degan fut chargé de dresser un devis. Le maire fut mandaté pour obtenir les accords nécessaires.

JPG - 145.3 ko
le clocher

Les legs répertoriés bénéficiant à l’église de St Paul les Connaux

Mme Pailhon en 1851 :

  • 600 fr pour l’achat d’un autel en marbre,
  • 200 fr sans destination fixe,
  • 200 fr pour que le prêtre puisse assurer les messes.

En mai 1853, le conseil de fabrique fut autorisé à vendre une rente pour financer l’achat d’un autel en marbre pour la petite chapelle pour un montant de 450 fr.

Melle Bonhomme en 1855 fit legs de sa maison pour servir de presbytère mais les travaux étant trop importants, la maison fut mise aux enchères (autorisation du 17 juillet 1855 signée par Napoléon, Empereur des français). Les enchères commencèrent à 1000 fr pour finir à 1250 fr.

Mme Chazel : le conseil de fabrique fut autorisé le 18 mai 1860 par décret à recevoir 1000 fr de la part de Mme Chazel. Le conseil souhaita utiliser cette somme pour l’achat d’une cloche.

M. Guigue Clément fit un legs entre vif de 200 fr pour l’achat d’un titre de rente.

 [1]

Imprimer Imprimer cette page

Notes

[1] sources : archives départementales

portfoio
eglise de St Paul (vue de l'entrée)
Commune de

Saint Paul les Fonts

Carriero de la Coumuno
30330 Saint Paul les Fonts
N° Tel: 04 66 82 41 08
FAX: 04 66 82 09 34
contact e-mail
-> Recherche
Patrimoine de Saint Paul Patrimoine patrimoine
Météo locale de Saint Paul les Fonts Météo locale meteo

newsletter de saint paul les fonts
Conception & Réalisation
www.alexandremanuel.fr
vers le haut
2007 © Commune de Saint Paul les Fonts - Tous droits réservés - Mentions légales & Crédits      CSS Valid XHTML 1.0 Valid SPIP Fils RSS